28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 09:14

Le premier jour de la semaine, de très grand matin, elles vinrent au tombeau… Elles trouvèrent que la pierre avait été roulée de l'entrée du tombeau… Elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.

Luc 24. 1-3

Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? Il n'est pas ici, mais il est ressuscité.

Luc 24. 5, 6

 

Le dimanche : jour de la résurrection (1)

Pourquoi ne pas banaliser le dimanche ? N'est-il pas un jour de repos comme un autre ? Des intérêts commerciaux et une déchristianisation prometteuse de liberté se liguent aujourd'hui dans ce but. Le chrétien ne peut pas rester insensible à cette question. (liens 1 - 2)

Mais qu'est-ce que le dimanche ?

Jésus a été crucifié puis enseveli un vendredi, placé dans un tombeau scellé et surveillé par des gardes. Le jour suivant, c'était le sabbat, et au matin du dimanche, le tombeau était vide, la pierre qui en fermait l'entrée avait été roulée… Le Seigneur était ressuscité ! Jour nouveau, lumineux pour la foi des croyants. Depuis, le dimanche est associé à la résurrection de Jésus Christ.

À tort, beaucoup de croyants considèrent le dimanche comme étant le sabbat, jour de repos établi par Dieu jusqu'à la venue du Christ. On applique au premier jour de la semaine (le dimanche) les textes de la Bible qui se rapportent au septième, au sabbat (le samedi); on cherche ainsi à vivre le dimanche comme autrefois le jour du sabbat. Mais ce n'est pas ce qu'enseigne la Bible.

D'autres chrétiens ont compris, par la Bible, que le dimanche n'est pas le sabbat, qu'il n'est pas un jour imposé comme l'était le sabbat. Mais ils peuvent en arriver à considérer le dimanche comme n'importe quel autre jour de la semaine, ce qui n'est pas non plus exact.

Le dimanche, c'est le jour du Seigneur, la “journée dominicale” (Apocalypse 1. 10). C'est le jour de la résurrection de Jésus. Ce grand fait l'a consacré comme étant spécialement “son jour”.

 

* * *

 

Si quelqu'un est en Christ, c'est une nouvelle création : les choses vieilles sont passées; voici, toutes choses sont faites nouvelles.

2 Corinthiens 5. 17

La loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

Jean 1. 17

 

Le dimanche : jour nouveau (2)

Quand on rencontre le Seigneur pour la première fois, on reçoit la vie divine et tout devient nouveau. De même, le dimanche où Christ est ressuscité marque le début d'une période entièrement nouvelle.

L'année où Jésus a donné sa vie, la fête de la Pâque des Juifs tombait la veille du sabbat (ce qui avait lieu environ tous les sept ans). Contrairement à ce que les chefs religieux auraient souhaité, ils ont été obligés de conduire le Seigneur à la croix le jour même de la fête de la Pâque, le vendredi (Matthieu 26. 2-5). C'est ainsi que le Christ, l'Agneau de Dieu (lien), notre Pâque, a été sacrifié ce jour-là (1 Corinthiens 5. 7). Pour ces chefs cela soulevait des scrupules religieux, et ils n'ont pas voulu accompagner Jésus auprès du gouverneur romain, afin de pouvoir manger leur Pâque sans se souiller (Jean 18. 28).

La volonté de Dieu était donc que le Seigneur donne sa vie un vendredi, et pas un autre jour, et qu'il ressuscite le premier jour de la semaine. Combien il était solennel, pour les croyants d'alors, que le Seigneur passe le jour du sabbat dans le tombeau ! Ce sabbat-là se trouve être ainsi la clôture de la période de la Loi. À l'opposé, le premier jour de la semaine est le début de quelque chose de nouveau : la période de la grâce. L'amour de Dieu est toujours nouveau, vivant, toujours rajeuni !

Tu l'as offert, Jésus, le sang qui purifie.

Oui, par amour pour nous, tu quittas cette vie,

Que par amour tu pris, Seigneur!

Et près de la quitter, à cette heure suprême,

Tu nous dis : “Aimez-vous, comme moi je vous aime”.

 

* * *

 

Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d'abord à Marie de Magdala.

Marc 16. 9

Le soir de ce jour-là, le premier jour de la semaine,… Jésus vint et se tint au milieu d'eux. Il leur dit : Paix à vous !

Jean 20. 19

 

Le dimanche : jour du Seigneur (3)

Dans la Bible, il n'y a pas de rencontre de croyants plus émouvante que celle du dimanche de la résurrection de Jésus. Les disciples étaient pleins de crainte, leur Maître avait été arrêté et condamné à mort, crucifié, déposé dans un tombeau placé sous haute surveillance. Pourtant Marie de Magdala était venue leur dire qu'elle avait vu le Seigneur vivant. Elle avait même pour eux un message de sa part : “Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu” (Jean 20. 17) – (liens 1 - 2). Craintifs et troublés, ils s'étaient toutefois réunis, en veillant à fermer les portes. Soudain le Seigneur vient, se tient au milieu d'eux, leur montre ses mains et son côté percé, leur dit : “Paix à vous”, et il leur parle !

Le dimanche suivant, le Seigneur vient encore au milieu d'eux et se montre en particulier à Thomas qui, après avoir vu les blessures du Christ, s'écrie : “Mon Seigneur et mon Dieu !” (Jean 20. 28).

Ainsi Jésus a montré que le dimanche était “son jour”, le jour où les croyants se réunissent pour Le rencontrer. Jusque-là, le premier jour de la semaine n'avait rien de particulier, sinon qu'il était le premier jour en contraste avec les six autres. Mais le jour où le Seigneur est sorti du tombeau a été distingué, consacré en sa qualité de “premier” de la semaine. Depuis ce premier dimanche, le “jour du Seigneur” garde pour le chrétien ce caractère de jour consacré par sa résurrection. Si les Juifs se réunissaient dans leur synagogue le samedi, jour du sabbat, seuls les chrétiens se rassemblent le dimanche pour honorer leur Seigneur.

 

* * *

 

Le premier jour de la semaine,… nous étions assemblés pour rompre le pain.

Actes 20. 7

L'heure vient, et c'est maintenant, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; et en effet le Père en cherche de tels qui l'adorent.

Jean 4. 23

 

Le dimanche : jour de l'adoration (4)

Dans ses voyages, l'apôtre Paul passait parfois sept jours avec les chrétiens d'une ville, probablement pour avoir la possibilité de célébrer la Cène avec eux. Il profitait des jours de sabbat pour annoncer Christ dans les synagogues et, quel que soit le jour, il prêchait sur les places publiques ou dans les familles. Mais dans le chapitre 20 des Actes (v. 7) on le voit parmi ses frères et sœurs réunis, le dimanche, pour se souvenir du Seigneur. Ce dimanche a été bien rempli puisqu'il a enseigné les chrétiens jusqu'à minuit. Mais le but du rassemblement était bien de “rompre le pain”, comme les disciples l'avaient fait lors de l'institution de la Cène par Jésus lui-même, juste avant sa crucifixion. Là, “ayant pris un pain, ayant rendu grâces, il le rompit et le leur donna, en disant : “Ceci est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi”; de même la coupe aussi…” (lire la suite : Luc 22. 19, 20).

Rompre le pain”, c'était se souvenir de Christ devenu homme : “Ceci est mon corps”, “Ceci est mon sang”. C'était se souvenir de ses souffrances (liens 12345), de son sacrifice, de sa vie donnée, de sa mort, de l'efficacité de son sang qui nous purifie de tout péché et nous rend justes pour être en paix en sa présence. (lien)

Jésus n'est plus là comme dans les évangiles, mais il a laissé cette promesse : “Là où deux ou trois sont assemblés à mon nom, je suis là au milieu d'eux” (Matthieu 18. 20) - (lien). C'est bien là qu'il fait bon se trouver le dimanche, pour se souvenir de notre Seigneur, annoncer sa mort jusqu'à ce qu'il revienne, et adorer le Père.

 

* * *

 

Que la parole du Christ habite en vous richement… Quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père.

Colossiens 3. 16, 17

Que, chaque premier jour de la semaine, chacun de vous mette de côté, chez lui, sur ce qu'il aura gagné.

1 Corinthiens 16. 2

 

Le dimanche : jour dédié au Seigneur (5)

Le dimanche où Christ est ressuscité, un jour nouveau s'est levé : le jour du Seigneur, consacré “premier jour de la semaine”. Cette expression nous rappelle sa périodicité hebdomadaire. 52 fois par an nous sommes invités à le vivre en souvenir de la victoire de celui qui a triomphé de la mort. La célébration de la Cène en est un puissant témoignage.

En écrivant aux croyants de Corinthe au sujet des pauvres, l'apôtre Paul demande aussi que, chaque premier jour de la semaine, chacun mette de côté sur ce qu'il a gagné ce qu'il donnera pour la bienfaisance (liens 123). Ce jour était reconnu comme le jour du Seigneur et, au lieu de continuer à faire ses propres affaires, on s'occupait paisiblement de celles du Seigneur. Et lui-même honorait de sa présence les réunions chrétiennes. C'est aussi un dimanche qu'il a choisi pour donner à l'apôtre Jean sa Révélation (Apocalypse 1. 10).

Le chrétien est donc encouragé à adorer et à servir le Seigneur le dimanche, à se libérer de tout ce qui asservit ou distrait son esprit le reste de la semaine, à éliminer tout ce qui est incompatible avec le caractère de ce jour.

Bien plus que si une loi me l'imposait, c'est un privilège et un vrai bonheur de respecter ce jour et d'honorer le Seigneur. Le louer, l'adorer, écouter sa Parole, le prier avec mes frères et sœurs chrétiens, témoigner de sa grâce, encourager ceux qui sont isolés, aider ceux qui sont dans la peine…, ce n'est pas une obligation, c'est la réponse du cœur pour Christ. (liens 12345678910111213)

 

Calendrier La Bonne Semence – Feuillets des 12, 19, 26 avril et 3, 10 mai 2015

 

Lecture des feuillets

1219 - 26 avril et 310 mai 2015

 

Lire la Bible

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-pour-acheter-la-bible-83091885.html

http://www.bibliquest.org/Espic/Espic-Introduction_lecture_Bible_sans_diagramm.htm

http://www.bibliquest.org/ANO/ANO-BibleJND-Introduction1984.htm

 

Articles à lire et à méditer

http://www.bibliquest.org/HLH/HLH-MaAvJXst01et02-Conversion.htm

http://www.bibliquest.org/HLH/HLH-MaAvJXst08-Nouvelle_naissance.htm

http://www.bibliquest.org/ED/ED-Verites_fondamentales_du_salut.htm

http://www.bibliquest.org/ANO/ANO-Q_faire_pour_etre_irrevocablement_perdu.htm

http://evangile.bibliquest.org/Edit_Vevey/Edit_Vevey-310-16-Qui_est_heureux.htm

 

Pour ceux qui sont de tradition musulmane

http://www.bibliquest.org/Bibliquest/Bibliquest-Fils_de_Dieu-Islam.htm

http://www.bibliquest.org/Auteurs_divers/FAQ-Dix_affirmations_des_habitues_de_l_Islam.htm

http://www.bibliquest.org/Auteurs_divers/Behnam-A_mes_amis_musulmans.htm

http://www.bibliquest.org/Bibliquest/BBQ-Islam130128.htm

http://www.bibliquest.org/Bibliquest/BBQ-Islam130523.htm

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-19534230.html

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-3100352.html

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-14565078.html

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-22296677.html

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-pas-droit-a-l-erreur-49587918.html

 

Pour ceux qui sont de tradition hindouiste

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-une-difference-profonde-entre-la-bhagavad-gita-et-le-dieu-krishna-et-la-bible-et-jesus-christ-112116988.html

 

Face aux fausses doctrines des témoins de Jehovah

http://lesalutparlafoi.over-blog.com/article-face-aux-erreurs-des-temoins-de-jehovah-115952935.html

 

Partager cet article

Repost 0

Jésus : le salut pour mon âme

 

9 Moi (Jésus), je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; et il entrera et il sortira, et il trouvera de la pâture.

La Bible – Évangile selon Jean 10 : 9

 

 

6 Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi.

La Bible – Évangile selon Jean 14 : 6

 

 

13 Entrez par la porte étroite ; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ;

14 car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent.

La Bible – Évangile selon Matthieu 7 : 13 et 14

 

 

37 Et en la dernière journée, la grande journée de la fête, Jésus se tint là et cria, disant : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.

La Bible – Évangile selon Jean 7 : 37

 

 

12 et il n’y a de salut en aucun autre ; car aussi il n’y a point d’autre nom sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés.

La Bible – Actes 4 : 12

 

 

Recherche

La Bible – Ecclésiaste 11 : 9

 

Réjouis-toi, jeune homme, dans ta jeunesse, et que ton cœur te rende heureux aux jours de ton adolescence, et marche dans les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux ; mais sache que, pour toutes ces choses, Dieu t’amènera en jugement.

 

La Bible – Ecclésiaste 11 : 9

 

Souviens-toi de ton Créateur

 

1 Et souviens-toi de ton Créateur dans les jours de ta jeunesse, avant que soient venus les jours mauvais, et avant qu’arrivent les années dont tu diras : Je n’y prends point de plaisir ;

2 avant que s’obscurcissent le soleil, et la lumière, et la lune, et les étoiles, et que les nuages reviennent après la pluie ;

3 au jour où tremblent les gardiens de la maison, et où se courbent les hommes forts, et où chôment celles qui moulent, parce qu’elles sont en petit nombre, et où ceux qui regardent par les fenêtres sont obscurcis,

4 et où les deux battants de la porte se ferment sur la rue ; quand baisse le bruit de la meule, et qu’on se lève à la voix de l’oiseau, et que toutes les filles du chant faiblissent ;

5 quand aussi on craint ce qui est haut, et qu’on a peur sur le chemin, et quand l’amandier fleurit*, et que la sauterelle devient pesante, et que la câpre est sans effet** ; (car l’homme s’en va dans sa demeure des siècles, et ceux qui mènent deuil parcourent les rues ;)

6 — avant que le câble d’argent se détache, que le vase d’or se rompe, que le seau se brise à la source, et que la roue se casse à la citerne ;

7 et que la poussière retourne à la terre, comme elle y avait été, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné.

— v. 5* : ou : l’amande est méprisée. — v. 5** : ou : le désir est anéanti.

 

La Bible – Ecclésiaste 12 : 1 à 7

 

 

Repentez-vous et croyez à l’évangile

 

6 Voici, tu (Dieu) veux la vérité dans l’homme intérieur, et tu me feras comprendre la sagesse dans le secret de mon cœur.

La Bible – Psaume 51 : 6

 

 

30 Dieu donc, ayant passé par-dessus les temps de l’ignorance, ordonne maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent ;

31 parce qu’il a établi un jour auquel il doit juger en justice la terre habitée, par l’homme qu’il a destiné [à cela], de quoi il a donné une preuve certaine à tous, l’ayant ressuscité d’entre les morts.

La Bible – Actes 17 : 30 et 31

 

 

15 Le temps est accompli, et le royaume de Dieu s’est approché : repentez-vous et croyez à l’évangile.

La Bible – Évangile selon Marc 1 : 15

 

 

Choisis la vie, afin que tu vives

 

 

J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives.

La Bible – Deutéronome 30 : 19



3 Jésus répondit et lui dit : En vérité, en vérité, je te dis : Si quelqu’un n’est né de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

4 Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère et naître ?

5 Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te dis : Si quelqu’un n’est né d’eau et de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

6 Ce qui est né de la chair est chair ; et ce qui est né de l’Esprit est esprit.

La Bible – Évangile selon Jean 3 : 3 à 6



14 Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi il faut que le fils de l’homme soit élevé,

15 afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

16 Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

17 Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde afin qu’il jugeât le monde, mais afin que le monde fût sauvé par lui.

18 Celui qui croit en lui n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

19 Or c’est ici le jugement, que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs œuvres étaient mauvaises ;

20 car quiconque fait des choses mauvaises hait la lumière, et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient reprises ;

21 mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, qu’elles sont faites en Dieu.

La Bible – Évangile selon Jean 3 : 14 à 21



35 Le Père aime le Fils, et a mis toutes choses entre ses mains.

36 Qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

La Bible – Évangile selon Jean 3 : 35 - 36



40 Car c’est ici la volonté de mon Père : que quiconque discerne le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

La Bible – Évangile selon Jean 6 : 40



10 Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et détruire : moi (Jésus), je suis venu afin qu’elles (les brebis = les hommes) aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance.

11 Moi, je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour les brebis

La Bible – Évangile selon Jean 10 : 10 - 11



Bienheureux les morts qui meurent dans le Seigneur.

La Bible – Apocalypse 14 : 13